Il y a quelques semaines, je suis allée à Marseille pour rendre visite à une amie. Quand nous étions en terminale au lycée nous avons fait le même échange à Paris, donc j’avais hâte de la voir en France. Pour y aller, j’ai pris un train de Paris Gare de Lyon vers la Gare Saint-Charles à Marseille. Le système des trains en France est complexe et parfait en même temps. Le quai de départ n’est pas affiché jusqu’à quinze minutes avant le départ, mais les trains partent (habituellement) à l’heure. Je partage ces faits car c’était la première fois que je partais seule par le train et j’avais grand peur que je rate mon train. En fait, j’ai réussi et j’étais en route pour Marseille.

Je suis arrivée assez tard cette nuit-là, donc le reste de la soirée nous avons dormi et ce n’est pas trop intéressant. Mais, le lendemain, nous sommes allées à la Basilique Notre- Dame de la Garde. C’était beaucoup de marche, mais la vue d’en haut en valait la peine. L’église elle-même est belle, avec des petits bateaux sur tout l’intérieur et des fenêtres intéressantes. Ensuite, nous sommes allées à la plage, une chose qui m’a manqué après notre séjour à Biarritz. L’eau était froide, mais c’était génial d’être sur une plage et pas au Champs de Mars ou à un autre grand site de tourisme parisien pour un weekend. Pour le dîner, nous avons choisi un petit resto au centre-ville et j’ai fait la connaissance des autres filles dans le programme de mon amie. Ensuite, le jour suivant, nous sommes toutes les deux allées dans les Calanques, des montagnes sur la mer juste en dehors de Marseille. C’était une très belle marche et nous avons trouvé un coin dans les montagnes pour nager. De plus, j’ai sauté depuis une grande île de rochers. Le soir nous avons diné avec d’autres filles du programme dans un appartement. Le matin suivant, je suis partie pour Paris.

En général, j’ai trouvé que Marseille était un mélange de Paris et de Biarritz, avec un côté ville espagnole. Beaucoup de gens m’ont dit de faire attention à Marseille. Il existe une idée de cette ville qu’elle est dangereuse et moins sûre que Paris. Cette vision de Marseille était débattue par beaucoup de filles que j’ai rencontré. Pour elles, la ville est perçue à tort comme un centre dangereux à cause des immigrés qui y habitent. En fait, elles pensent que la ville n’est pas plus dangereuse/sûre que Paris, et que c’est “l’ignorance” des autres qui les influencent à percevoir Marseille avec de la peur. De mon côté, c’est vrai que parfois pendant le nuit je me suis sentie mal à l’aise, peut-être car il y avait des hommes ivres, mais je trouve les mêmes genres de situations à Paris. Et même à Paris, il y a des immigrés, parfois sans domicile, qui provoquent de la peur chez les citoyens. Je crois que c’est juste la vie, qu’on ne trouvera jamais de ville où on se sent en sécurité tout le temps. Une ville est un mélange de cultures et de peuples, et souvent nous avons peur des choses que nous ne connaissons pas. Alors, il y a plein de choses dans ces cultures qui peuvent nous faire peur. Mais, en tant qu’étudiante en échange c’est important pour moi de voir ces différences pour avoir une meilleure compréhension de la France. L’immigration et les étrangers sont des aspects importants de la vie en France, et si à la fin du semestre je n’avais pas essayé de comprendre ces influences culturelles, j’aurais gaspillé mon temps à Paris et en France.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s